lundi 23 avril 2007


Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Et pourtant tout avait été prévu pour que ça se passe bien.
Les 4 huitièmes de finales étaient programmés à la même heure(18h30), afin de faire profiter aux spectateurs d'un large éventail de choix et surtout de spectacles. 7 joueurs classés 1/6 et 1 seul 2/6 étaient en lice, soit du lourd, voire du très lourd. Les spectateurs présents allaient du simple badaud à l'érudit et fin connaisseur des joutes tennistiques.

Seulement, un match allait poser problème et comme par hasard il était programmé sur le central, digne d'une tragédie grecque, ou plutôt d'un spectacle de gladiateurs du "pauvre". Guillaume Bousquet était opposé au vitrollais Patrick Guenoun. Il aura fallu 3 jeux pour que le premier cité se mette à allumer la mèche(pour un feu très artificiel), en demandant un arbitre et arguant la mauvaise foi "répandue" de son adversaire du jour. Philippe DE ABREU attendra que les esprits se calment pour prendre une décision. A la seconde demande, Vincent DECHELETTE s'attelait à cette basse besogne qui allait être un enfer pour tout le monde. Ce sera un spectacle des plus désolants quant au comportement des 2 joueurs, contestant le plus souvent possible les décisions de l'arbitre. Il faudra une nouvelle intervention sur le court de Philippe DE ABREU pour que le match continue sans insultes d'un court à l'autre. Et comme tout match tendu, il faudra 3 sets aux 2 joueurs pour se départager, le tout agrémenté de commentaires déplaisants dans chaque jeu.
Guillaume Bousquet l'emportera 4/6 6/2 7/5 dans une ambiance malsaine. Merci à Vincent pour avoir supporté 2 joueurs en état de disgrâce.

Sur les autres courts, tout se passera sans anicroches, avec les qualifications respectives de Christophe Vernis, Frédéric Claverie et de Vincent Lavallee, tous classés 1/6.

Rendez-vous demain pour la suite des matchs avec 1 seul au programme, en l'occurrence le 1er quart de final dames opposant Megan Griffiths(3/6) à Blandine Bouquet(5/6) à 18h30.

5 commentaires:

Grincheux a dit…

Enfin du spectacle.
Vive le cirque

Anonyme a dit…

ça commence à devenir interessant...

Anonyme a dit…

Welcome to the Fight club !!!!

Anonyme a dit…

Ouaih, dommage que les comportements n'aient pas été à la hauteur de la qualité du tennis, qui était par moment superbe.

ZEPAT

luseurdecourt a dit…

La renommée du country a été à l'image de la prestation d'un de ses profs : surfaite!!!

luseurdecourt!